top of page
  • Admin

Tout savoir sur le Spitzberg

Dernière mise à jour : 1 oct. 2020


Le Spitzberg est la plus grande île de l'archipel du Svalbard, appartenant à la Norvège. Il s'agit d'une terre d'une superficie de 39 044 km² située au coeur de l'océan Arctique, bordée à l'Ouest par la mer du Groenland et à l'Est par la mer de Barents.

Spitzberg ou Spitsberg en scandinave signifie "montagnes pointues", en référence aux sommets escarpés qui émaillent l'île. Son point culminant est le Newtontoppen (1717m d'altitude). Sa capitale administrative Longyearbyen compte environ 2000 habitants.

Le Spitzberg a été découvert de manière certaine en 1596 par l'explorateur néerlandais Willem Barentsz alors qu'il faisait route vers la Chine via le passage du Nord-Est. Ce n'est qu'en 1920 qu'elle a été rattachée à la Norvège par le biais du traité du Spitzberg fixant entre autre les droits de pêche à la baleine.

Du fait de sa situation géographique (72° de latitude nord), environ 60 % du Svalbard sont recouverts de glaciers, mais ceux-ci demeurent relativement peu épais (300 à 400 m maximum) en raison de la relative sécheresse du climat. Par ailleurs, le courant nord atlantique tempère le climat arctique, rendant les eaux navigables quasiment toute l'année.

L'hiver voit la nuit polaire s'installer (obscurité permanente) jusqu'en mars, puis c'est au tour du soleil de minuit (jour permanent) de prendre le relai vers la fin avril pour finir fin août.

Au début de cette période "estivale", la température est proche de −10 °C à −5 °C. Toutefois, lors de tempêtes polaires ou bien lorsque le soleil se cache quelques heures derrière un pic ou un nuage, la température peut vite descendre à −15 °C et même −20 °C (dans ce cas extrême, seulement en bas des glaciers, car le vent s'y engouffre et se refroidit). En plein coeur de l'été, la température est normalement faiblement positive, habituellement comprise entre 0 à 10 °C. Au mois de juillet, il gèle rarement à Longyearbyen. Le ciel est très souvent couvert et les tempêtes y sont moins fréquentes.

En hiver, la température moyenne avoisine les -15°C avec des minimas fréquents bien au-delà des -20°C.

Le record de froid a été enregistré le 4 mars 1986 avec −46,3 °C, le record de chaleur de +21,3 °C le 16 juillet 1979.

La température moyenne annuelle est de −5,7 °C.

Le Svalbard abrite des nombreuses espèces d'oiseaux (oie bernache nonnette, canard Eider à duvet, macareux moines, sternes...) et cinq espèces de mammifères : le renne du Spitzberg, les phoques annelés et barbus, le renard polaire, une espèce de souris locale nommée Microtus epiroctus et bien sûr l'ours blanc.

Ces derniers, au nombre de 5000 environ sur l'archipel (pour environ 2500 habitants), sont une espèce protégée mais néanmoins très dangereuse et contraignent les habitants de l'île à sortir obligatoirement avec un fusil de chasse en cas d'attaque.

Pour l'anecdote, la sterne est le seul oiseau à être capable de mettre en déroute un ours polaire en lui fonçant dessus en petit groupe et lui assénant des coups de becs pour protéger son nid au sol.

Sur cette île est installé le Svalbard Global Seed Vault, une énorme chambre froide et forte conservant des échantillons de l'ensemble des graines vivrières de la planète en vue de la conservation de la biodiversité.




#spitzberg #svalbard #arctic #barents #greenland #longyearbyen

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page